ALBINOS CONGO

Albinos Congo, plus qu’un groupe, est une secte dont les gourou sont les deux cerveaux enfumés de Tristan d’Hervez et Pierre Stroska. Autour d’eux une douzaine de musiciens majoritairement nantais se relaient depuis 6 ans pour prêcher la bonne parole du ROCK : une vrai religion pour les Albinos Congo qui ont clairement viré du coté obscur de la Fuzz.
Bruitiste mais addict de la bonne mélodie ils ont baptisé leur musique Garage Gaze.
Leur lives sont de véritables orgies électriques qui évoquent messes krautrock de Neu et déglingue sous acide des Happy Mondays avec comme nirvana ultime la volonté de refaire vivre le mur du son de Phil Spector sur scène.
Composé de femmes et d’hommes entre 23 et 46 ans, Albinos Congo pioche dans la grammaire de Jesus and The Mary Chain, Girls, Harlem ou des Who qu’ils mélangent d’une bonne dose de THC.
Leur premier album Maxi Best Of Zummer Songs compile leurs chansons les plus solaires.
Une sélection des trips les plus fou d’un groupe en mutation permanente où entre synthés hallucinés, basse monolithe et guitare énervées vous pourrez croiser un solo de tapping par le californien de Snow Wite.
Enregistré et mixé par Raphaël d’Hervez (Pegase) à la maison du FVTVR, le son du groupe s’est nourri des influences Motown et du Hip Hop new Yorkais 90’s (Wu Tang, Group Home) du producteur. Un album OVNI dans le paysage newcomer français de 2018 qui sortira via le label FVTVR, le collectif Incredible Kids et Howlin Banana Records.